Randonnée près de Chamonix en France : le Col des Montets

Si un besoin d’air frais et de grands espaces se fait ressentir, que la vie citadine et le stress ambiant vous étouffe, c’est le moment de décrocher un peu, de se mettre au vert et éventuellement d’aller marcher. Parfois, une petite journée suffit à redonner un nouveau souffle et à repartir du bon pied.

Ma recette anti surchauffe du week-end passé était une sublime mais néanmoins éreintante randonnée près de Chamonix en France. Une petite heure et des poussières de voiture depuis Genève. Des paysages de montagne époustouflants, une nature verdoyante, des petits lacs, du grand air et même quelques animaux sauvages croisés par-ci par-là. Une certaine version du paradis en somme !

La randonnée du Col des Montets n’est pas de tout repos, et c’est rien de le dire ! Elle est classée « difficile » sur certains sites de randonneurs car il faut marcher 3 heures en montée sur des chemins escarpés pour arriver au point culminant du Lac Blanc, à 2352 mètres de hauteur et, une fois cette montée terminée et après avoir crié victoire, il faut redescendre ce qui est tout aussi fatiguant ! Mais la beauté qui nous attend en haut des montagnes mérite tous les efforts fournis et le challenge est ultra-motivant. Si en plus le temps est assez clément pour une baignade dans l’un des petits lacs des Chéserys, sans un chat à l’horizon, et un pique-nique au soleil, c’est encore plus gratifiant ! En haut du sentier c’est un panorama de carte postale qui nous est offert et la vue sur l’Aiguille Verte et le massif du Mont-Blanc est imprenable.

img_3429

img_3422

Je me suis un peu vantée en parlant du Lac Blanc car en réalité je ne l’ai pas vu. Hélas, nous sommes partis trop tard pensant pouvoir faire la grasse mat’ et la randonnée dans la même journée, mais l’adage « on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre » s’est révélé être assez juste ce jour là. Néanmoins, ça me donne une motivation supplémentaire pour me précipiter refaire la randonnée au plus vite. Si vous tentez l’expérience, arrivez donc là-bas de bonne heure et prévoyez la journée pour pouvoir profiter et faire des pauses en chemin.

img_3421

img_3636

Nous avons choisi le chemin le plus difficile et sportif ce qui nous a permis d’éviter les cars de japonais mais il existe des alternatives plus évidentes pour arriver au Lac Blanc. Le téléphérique par la Flégère par exemple. Il semblerait que les paysages soient moins impressionnants que par le Col des Montets mais c’est plus accessible pour les non-sportifs ou les familles, et l’arrivée au Lac Blanc doit être tout aussi magnifique.

Pour profiter au maximum de cet éloignement de la civilisation, il est possible de le faire en deux jours et d’organiser un petit bivouac. C’est d’ailleurs mon projet pour le prochain beau week-end à venir.img_3633

Pour le pratique : Roulez jusqu’au parking du Col des Montets. Un petit châlet d’accueil vous renseigne au départ du chemin si besoin. Après environ 1h45 de montée on arrive à un panorama à 180° sur la chaîne du Mont-Blanc et ses sommets mythiques. A 2h de marche on arrive à une bifurcation et on choisit la direction des lacs de Chéserys et le Lac Blanc. On profite des lacs de Chéserys avant de repartir pour la montée jusqu’au Lac Blanc qui se fait par des échelles. En été le Lac Blanc dégelé est apparemment de couleur turquoise, ce qui en fait toute sa beauté.

Au final, malgré les courbatures du lendemain, la virée m’a fait le plus grand bien et je réitérerais l’expérience tout de suite si le temps me le permettais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s